Il suffit !

  Il suffit que je pense

Pour que les mots  sitôt

Se mettent à danser

Et à papillonner.

 

Dans ma tête rêveuse,

Les mots volent sans cesse

Faisant des tourbillons

De grandes émotions.

 

Il suffit que je pense

Et voilà mon chagrin

Qui ramène son refrain

Encore et toujours

 

Dans ma tête rêveuse,

Volent, volent les mots

Les mots bleus, les mots gris,

Qui tournent et ondulent

 

Il suffit que je pense

Et voilà, ça recommence

Tourne, tourne, ça fait mal

Dans ma tête rêveuse.

 Maria Cesare. Le 11 août
2010