DECEMBRE

 

Derniers soubresauts
de l’année,

Etrange et
divine
dualité,

Certes ! Tu traînes, avec toi, le froid,

En nous obligeant à mettre nos parkas,

Mais tu annonces
NOËL !

Belle nuit qui
nous émerveille,

Rends-nous la
neige d’antan,

Eternelle !
Elle ne l’est
plus comme
avant…..

 

Maria Cesare. Le 4 décembre 2009