Mal de
vivre ?………

                         Mal d’Amour ?…..

 

Dans
l
ombre de l’âme, le
ciel devenu noir,

Viennent
s
enchevêtrer de
bien tristes pensées,

Et
là ! Mon Amour, au bout de mon désespoir,

Ton
visage s
efface_estompant les années…………..

 Séparateur 4

Combien
j
ai mal de ne point
être aimée et ne pas sentir la chaleur de cet être tant désiré !

Je
marche, solitaire et mon âme vagabonde…..Dieu Tout Puissant ! Quelle est
donc cette douleur lancinante qui, insidieusement se glisse et vient pénétrer
mon cœur, glaçant mes chairs jusqu’à me laisser pousser un râle d’impuissance !…

Oui !
Je crie cette impuissance qui, aujourd’hui se fait maître en mon esprit, face à
ce vide toujours plus grand, toujours plus fort…… Mal ! Mal ! Je
chavire et je sombre sous cette torture incessante qui me ravage !
Torture ! De ne point savoir où se situer……Torture grandissante de
cette existence jugée si morne à mes yeux fatigués, qu
elle en devient intolérable…….

Mal !
Mal ! De ne pas être comprise….. Mal, de ne pas trouver un peu de
repos…..lorsque la solitude paraît en me faisant mourir à petit feu,
consumant ce qu
il
me reste de volonté.

Mal !
Si mal ! En me sacrifiant au bûcher d
un holocauste si géant, que la vie elle-même en serait
un pantin désarticulé, mis en œuvre par je ne sais qui et pour je ne sais
quelles raisons obscures ?………………

Pourquoi
souffrir inutilement ? Sachant que je ne suis qu’un pion sur le grand
échiquier de la vie et que ma conscience n
étant quéphémère,
je sois obligée d
endurer
tant de vicissitudes ?….

Au
Nom de Qui ? Au Nom de quoi ? Dites-le moi !……..

  Maria Cesare. Le 4 novembre 2008