La Vallée de l’Oubli !

 
Perdus aux confins de la vallée de
l’Oubli !
Lorsque nous songerons que tout n’est pas
fini,
Alors, nous reviendrons arpenter les
chemins,
Parsemés d’embûches de tous temps
incertains.

 

Et rien  d’hier, ne devra entamer
demain !
Viens flâner mon Ami et prends-moi par
la main,
Je te guiderai sur le sentier d’indolence,
Embaumant ton cœur d’une nouvelle espérance.

 

Cependant cette route, il nous faut
continuer !
Réapprenons ici, ce que veut dire
« Aimer ! »
Construisons notre « Moi » pour
toute autre existence,
Et je serai pour Toi ! Ton souffle, ton
essence.

 
M
aria Cesare. Le 24 juin 2008