Le glas !                

 
Quand l’heure du glas est arrivée !
Il est vrai qu’il faut la sonner….
Mais combien de douleurs ?
Doit-elle, même en couleurs,
Nous faire endurer,
Et même perdurer…
Lâchons là ! Les paroles,
Pour qu’elles soient "farandoles"
Pour adoucir nos maux,
Aux travers de tous nos mots….
Ceci pour vous dire
Qu’en amour, il faut rire,
Et qu’il en va aussi,
Pour tous vos soucis….
La Vie est trop courte,
Pour la mettre en déroute…
Eloignez l’hérésie,
Oeuvrez pour la poésie.

 
   Maria Cesare. Le 5 mars 2008