Hebergement gratuit d image et photo

Au
Firmament !

Couvre
mes nuits d’un manteau de baisers,
Porte
mes cris au seuil de la passion,
Que
tes bras s’ouvrent pour étreindre mon corps,
Façonne
mes désirs en mille sensations.


Ecoute
mon silence et deviens son écho !
Prolonge
mes soupirs à en perdre la raison,
Réveille
mon souffle qui, bientôt, se meurt,
Fait
de ma raison, un puits de bonheur.


Au
crépuscule de mon existence,
Viens
effacer mon ombre blafarde,
Imprime
dans ma mémoire, ton ardeur d’amant,
Fait
de mon Etre, un parterre de roses.



Et, de mes écrits noirs, mes plus belles pages
De mes
chemins oubliés, retrouve la trace,

Emmène-moi
à l’horizon de l’extase,

Buvons
à la source de l’éternelle jouvence.


Allons !
Mon amour, aux portes de l’infini,
Et,
semblables à la myriade d’étoiles,
Dessinons
chaque nuit, un nouveau firmament,
Et peignons tour à tour, la toile de notre vie…

Maria Cesare. Le 19 juin 2007