A chacun sa route…suite 2

Quelquefois, cela peut ne pas être grave, c’est l’avertissement ! Parfois aussi on
n’en tient pas compte, soit par orgueuil ou par inconscience et c’est LE DRAME.
Or, la vie est ainsi, elle n’est ni facile, ni difficile, elle est simplement le reflet
de nous-même. Elle dépend de l’intensité avec laquelle NOUS voudrons EXISTER.
De l’attention que NOUS voudrons bien apporter à notre bien-être et notre
acharnement à devenir quelqu’un afin d’atteindre le but que l’on s’est fixé,
CONTRE VENTS ET MAREES.
Ce qui nous rend heureux en fait, ce n’est pas simplement de réussir, mais
bel et bien, LA ténacité que nous aurons déployée pour y parvenir.
C’EST LE TRAVAIL, L’ACTION ET LA VOLONTE D’ETRE ! Qui nous rendent
heureux… Alors, penchons-nous davantage sur ces questions positives pour en
tirer les leçons qui s’imposent ! Semons ainsi nos chemins de points de repères
pour ne plus commettre trop d’erreurs et subir trop de déboires.
Aussi, jalonnons notre parcours et ne perdons plus de vue, NOS 0BJECTIFS.
Pour peu que l’on veuille faire un effort, à chaque pas, à chaque moment,
doucement mais sûrement,NOUS DEVONS CONSTRUIRE ! Et ce, sur des bases
solides. PENSONS-Y ! CELA EN VAUT VRAIMENT LA PEINE. Les jours, les
mois et les années passent et pendant que s’égrenne le temps, NOUS !
Nous devons,
autant que faire se peut, TOUT ce qui est en notre pouvoir
pour nous rendre la vie
aussi agréable et heureuse que possible. En la façonnant à notre convenance sans
JAMAIS FAILLIR A NOTRE DEVOIR. Bien sûr, comme dans toute entreprise de
grande envergure, il y aura des faux-pas et des maladresses mais, soyez certains
que ces erreurs sont faites pour relever le défi et repartir de plus
bel afin de nous
forger :
DURS COMME FER, chaque fois qu’un obstacle,
quel qu’il soit, se mettra en
travers de notre route.
REUSSIR NOTRE PASSAGE SUR NOTRE BONNE VIEILLE TERRE ! ça, c’est
la plus belle oeuvre qui soit. Un destin, aussi petit ou aussi
grandiose soit-il est tout
aussi important: IL EST TEL QUE NOUS
SOUHAITONS QU’IL SOIT !
Rien, ni personne ne peut changer cela ! C’EST
NOTRE LIBRE ARBITRE.
Maintenant, avant d’aller plus loin, il faut que je vous raconte l’histoire ou plutôt
l’épreuve terrible que j’ai traversé au cours de mon enfance pour que vous
compreniez enfin pourquoi…….. ( à suivre… )

Maria Cesare. Le 26 mai 2007