Vision printanière

 

Entre derniers frimas et premiers soubresauts,

Dame Nature s’éveille après bien du repos,

En éloignant ainsi d’ultimes tentatives,

D’un hiver ébauchant quelques récidives.

 

Mais le printemps est là ! et ne veut reculer,

« C’est à moi ! » dit-il : « Il me faut avancer ! »

Etendant peu à peu son manteau de verdure,

Et que flore renaisse et que climat perdure.

 

Voici qu’arrivent alors, le doux chant des oiseaux,

Pour enchanter nos oreilles d’un tendre rondeau,

En accompagnant les premières pâquerettes,

Qui, timidement, osent sourdre leurs fleurettes.

 

                Maria Cesare le 31 mars 2007