Tortures…

 Sur le chemin des hommes, existe la folie,

Elle donne tourments et maintes vilenies,

Sombre tristesse de ces Ames en dérive,

Complot ourdi par Esprits en pleine crise.

 

Droiture bafouée par tant d’hypocrisie,

Aux portes des Ténèbres, pâle reflet de vie,

Perversions apportant la dégénérescence,

En menant gestes barbares en décadence.

 

Folies du moment en ces désaccords hurlants,

Interdisant raison, à l’errance menant,

Et tous supplices, je ne puis absoudre,

De toutes déchirures, il me faudrait découdre.

 

                  Maria Cesare. Le 12 janvier 2007