Ce soir, un petit coup de "blues" en repensant
à mon frère porté disparu en Indochine en 1952
 

Rendez-vous… quelque part…

 

Pour toi, mon Inconnu, Toi ! mon frère,

Dussé-je faire le tour de le terre !

Je rechercherai, fusse par mer,

L’ombre de tes pas, même dans l’air.

 

La légion, sous son aile, te tient,

Pour toujours, son emprise parvient,

A cacher ton visage, aussi bien,

Ton Nom ! à son histoire, appartient.

 

Mais moi qui suis ta soeur obstinée,

Je pleure et ne puis me résigner,

A te perdre sans avoir tout tenté,

Je suis là ! pour venir te chercher.

 

Ô ! mon frère, ne pars pas, attends-moi !

N’entends-tu pas l’écho de ma voix ?

Qui t’appelle ici ! tout près de toi,

Sans relâche et sans perdre la Foi.

 

Un jour, je te promets, je saurai !

Le fin mot de ton histoire, j’aurai !

Et ce jour-là ! je t’embrasserai,

Car, crois-moi, je te retrouverai…

 

                  A mon frère disparu… 

 

                               Maria Cesare. Le 10 octobre 2006