Enfin, la louve s’endort,
En laissant place à l’aurore,
Saoûlée, grisée ! il fait jour,
Après cette nuit d’Amour.
 
Belle, suave, enchanteresse,
Jeux d’extases de diablesse,
Où ton Loup s’est endormi,
Repus, ivre et assouvi…
 
           Maria Cesare. Le 8 novembre 2006