Aujourd’hui ! point de littérature,
Point de prose, d’aventures,
Point de rimes, juste des fleurs,
Pour apaiser et embaumer le coeur.
 
Ma passion pour les roses est née,
 Il y a fort longtemps, mon aimée,
Par son parfum indéfectible,
Et sa beauté inaccessible.
 
De ces épines, elle se protège,
Pour la toucher avec précaution,
Et faire ainsi tout un solfège,
Pour l’admirer avec dévotion….
 
              Maria Cesare. Le 2 octobre 2006